L'echancrure

association loi 1901

Nos projets

posté le: 16 jan 2013 0 comments

réalisation 2014-2015CANONS
Christophe Le Blay, conception & danse
Harald Lunde Helgesen, stylisme & objets textiles
David Séchaud, objets scénographiques & jeu
Juliette Nicolotto & Olivier Müller & Yoann Boyer, danse & jeu
Thomas Cartron & Julie liger, photographes
Une implantation passagère pour composition paysagère instable.
La déclinaison du motif, motif textile de Harald Lunde Helgesen et celui chorégraphique de Christophe Le Blay, officie comme échelle à la relation. Le paysage se développe : l’expérience des trajectoires éphémères, la jouissance de la traversée, les projections avec crainte et délectation, les mises en (ah) tension. Tout se fragmente pour se retrouver en coulées dynamiques. Quand l’impact retentit, le geste a disparu. Memento mori. Une irruption non présagée, telle l’éphéméride du fluctuant, déploie le geste sonnant du lâcher. Un camouflet à ce que l’on croyait dissimulé. Des danses émues avec voiles opaques chromatiques pour mieux révéler. Once open a time, the choise of the arms. Il était une fois, le choix des bras.
recherche EAC
dossier complet

 

création 2016-17 / ROOM WITHOUT A ROOF d’une chambre à ciel ouvert
pièce plastique et corporelle proposée par Christophe Le Blay
release under cover of protected public areas.
Le jardin public, comme espace domestiqué à ciel ouvert, éclaire nos natures du jour : les natures de l’être et celles du contexte dans lequel nous évoluons. En entrant dans le parc paysagé, un glissement s’opère et s’ ex-pose par le lâché prise. Il déborde un état conditionné pour découvrir d’autres espaces de corps et de géométries déclinées, d’autres relations au moment et à l’échange : pouvoir se situer dans l’ouvert sur une terre pourtant bridée par sa gestion humaine. Il est là question d’expressions de l’exaltation. Des danses de trans-formations s’incarnent, même minimales : pouvoir goûter et partager la quête du dépaysement dans un espace pré-paré.
D’UNE CHAMBRE A CIEL OUVERT s’attachera à établir une installation au service de la joie spacieuse, un design du bien être par l’approche du chorégraphique. Rendre manifeste les lignes de dilatation des corps et des esprits . Ainsi, tendre l’attention sur ces figures mouvementées par les métamorphoses du vertigineux bien être. Donner à voir et à sentir la confrontation du paraître et des élans intimes : l’habit fait-il le moine ? Capter les signes du plein être en plein air. 
JOUR 3 (37)
dossier complet

 

création 2009 – 2011 Anémochore
proposition de Rémi Duthoit & Christophe Le Blay
Rémi Duthoit, paysagisme et objets
Christophe Le Blay, danse
TiO, images et objets
Morgan Daguenet, musique
Sarah Ouazzani, vidéo


dossier complet